ReFood produit du gaz

Le processus lors duquel la biomasse, en l'absence d'oxygène, est transformée en biogaz, peut également s'observer dans la nature dans les marais. La matière organique pour les installations de biogaz ReFood se compose de déchets biologiques comme des restes de denrées alimentaires et des déchets de cuisine/ swill ou de matière provenant de puits à graisse.

Dans la cuve de fermentation de l'installation de biogaz, des micro-organismes transforment d'abord les glucides complexes, les protéines et les graisses en éléments organiques simples comme des sucres et des acides gras, par le biais d'une hydrolyse. Dans ce cadre, des variables environnementales comme la température et le pH jouent un rôle majeur. Ces produits intermédiaires sont ensuite transformés par des millions de bactéries en acide acétique et finalement en biogaz, qui, en fonction de la qualité du substrat de fermentation, se compose de plus de 65 % de gaz méthane. Le gaz méthane est utilisé pour produire de l'électricité et de la chaleur dans des générateurs spéciaux.

Bioénergie pour un futur vert

Avec la fermentation de restes de denrées alimentaires, de restes de nourriture et de déchets de cuisine/swill dans ses installations de biogaz, ReFood propose à ses clients un parcours de traitement fiable et respectueux de l'environnement. La transformation de gaz méthane en électricité contribue à la production d'électricité verte et à la préservation des réserves naturelles. Même le digestat de fermentation peut être utilisé après le processus dans l'agriculture comme engrais organique de qualité supérieure.

ReFood est prête à satisfaire aux exigences futures du marché de l'énergie. Des installations de biogaz écologiques supplémentaires en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne et en Belgique sont prévues ou sont déjà en construction. ReFood prouve ainsi qu'elle fait preuve de prévoyance – tant en sa qualité de partenaire fiable pour le transport et le traitement qu'en tant que productrice d'énergie écologique et durable.